Sociétal | Afreekarascopie

De l’Audace, rien que de l’Audace

« L’Afrique est maudite ! » « Mais que vas-tu donc y faire ? » « Restes ici, au moins, tu peux trouver du boulot aisément, même si c’est très mal rémunéré, ça te permet de payer ton loyer ! »

Combien de fois n’a-t-on pas entendu cela, que l’on soit Guinéen, Tchadien, Algérien ou Nigérien ?

Loin de moi inaugurer mon premier papier sur Afrikara par une ode à une Afrique mythique qui ressemblerait à l’Eden biblique ou au nirvana des nwaleurs*. Ce serait plutôt de réalité, voire plutôt de réalisme. En effet, j’ai toujours pensé, très naïvement, que le bonheur, on peut se le bâtir où on pouvait. Peut-être où l’on veut. De même que je n’ai pas une définition exacte du mot bonheur, je n’en ai jamais trouvé non plus au mot réussite.

« Tel a réussi » « Ma réussite, je ne la vois qu’en Europe, il faut que je parte de ce pays maudit ! » ça aussi, je l’ai entendu à foison durant mes années collège, lycée et le bout de temps que j’ai passé à la fac des sciences de M’foa. Le temps est passé, de l’eau a coulé sous les ponts de Madukutsékélé et chaque fois que j’ai du monde au téléphone à M’foa, à Pointe-Noire, les plaintes sont les mêmes. Chaque fois qu’une personne arrive, c’est la même chanson : « On ne peut rien faire là-bas ! » Les retraités qui ne perçoivent pas leurs retraites après de dures années de labeur, les malades qui ne peuvent s’y soigner faute d’hôpitaux, de médicaments et de personnels soignants sont sur la même longueur d’ondes. Sauf peut-être quelques incurables qui ne doivent leur semblant de bonheur que par la grâce de cette terrible Guerre de 1997 qui a permis aux leurs (amis, relations, parents, amants etc.) de (re)venir au pouvoir et de jouir par tous les pores des bienfaits des mannes pétrolière et forestière.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

PHP code

  • Vous pouvez utiliser du code PHP. Vous devrez inclure les tags <?php ?>.